Fait-il bon vivre en Bourgogne ? La réponse est oui, plutôt !

Un terroir et environnement favorables, aux conditions de circulation et dessertes routières plutôt bien orientées, dans un cadre globalement sécurisant, voilà le panorama bourguignon global.
Avec quelques écueils toutefois...

Lire la suite...
Contact
Si vous voulez vraiment savoir

La PRESSE en parle !

Le Bien Public – 10/12/2011 : « Sociologie : (…) Les résultats de la première enquête sur la qualité de vie en Bourgogne viennent d’être révélés. 23 critères ont été évalués. »  Lire l'article

Eco Plus 21 – n°352 du 12 au 18 janvier 2012 : « L’enquête plutôt originale, (…) une expérience inédite à ce jour, conçue pour en savoir plus sur l’opinion qu’ont les Bourguignons de leur qualité de vie. » Lire l'article

LE JOURNAL DE SAONE-ET-LOIRE – 08/01/2012 : « Une société dijonnaise vient de réaliser une enquête sur la qualité de vie des Bourguignons. Elle compte actualiser les résultats tous les six mois. » Lire l'article

LE JOURNAL DU CENTRE – 28/12/2011 : « Les Bourguignons se sentent-ils heureux dans leur région ? C’est la question que s’est posée Essencia, le département d’études de Centre relations clients à Dijon (…). » Lire l'article





Les Bourguignons ont plutôt le moral !

Octobre 2011

1500 personnes interviewées entre le 10 et le 20 octobre 2011, sur toute la région, du plus petit lieu-dit aux grandes aires urbaines, pour mettre en exergue un point : Fait-il bon vivre en Bourgogne ? Et la réponse est oui, plutôt !

Un terroir et environnement favorables, aux conditions de circulation et dessertes routières plutôt bien orientées, dans un cadre globalement sécurisant, voilà le panorama bourguignon global.
Avec quelques écueils toutefois : l’offre de transports en commun en retrait dans l’ouest bourguignon, et globalement une économie et un niveau d’emploi qui ne sont évalués correctement que par moins de la moitié de nos concitoyens.

Dans ce cadre de vie toutefois globalement bien perçu, les Bourguignons ont le moral en évaluant leur vie personnelle plutôt positivement, avec une santé et des conditions de logement favorables ; la vie professionnelle est le point le plus en retrait, lié à un temps disponible plutôt réduit.

Ce qui restera l’amélioration possible première pour nos bourguignons, c’est la situation financière, que des capacités d’épargne réduites entachent inexorablement.

Consultez l’intégralité des résultats et découvrez les spécificités locales et opinions de nos concitoyens selon leur profil !

Une information spécifique vous intéresse ? Vous souhaitez en savoir plus sur une cible particulière ? sur une zone géographique précise ? Essencia vous offre la possibilité d’obtenir ces données en quelques jours.

Et 6 mois plus tard, où en serons-nous ? L’environnement économique national se tend, les inquiétudes des Français grandissent face à leur emploi, le pouvoir d’achat ne semble pas s’améliorer avec l’inflation courante,… nos Bourguignons ressentent-ils aussi cette pression ? Les évènements locaux en ajoutent-ils à leurs inquiétudes ?
C’est ce que la prochaine vague d’enquête va mettre en évidence fin mars 2012 !

Le PLUS QualiVie : A noter que QualiVie, en plus d’être une enquête généraliste locale, a aussi une mission pratique : celle de mettre au service des entreprises de la région un outil d’information et d’aide à la décision dans des conditions avantageuses.

Ainsi, au questionnaire global sur la qualité de vie mis en place à l’initiative d’Essencia ont été ajoutées des questions propres à plusieurs clients, institutionnels et entreprises locales, qui ont ainsi bénéficié d’éclairages qu’ils n’avaient pas eu l’occasion de mesurer jusque présent, dans des conditions d’enquêtes optimales en termes de représentativité et qualité d’administration et ce, à des coûts moindres qu’une enquête sur-mesure !

Vous pourrez vous aussi bénéficier de telles conditions de mise en place en intégrant notre prochaine mesure de mars 2012 !
Contactez-nous au plus vite pour réserver votre espace de questionnement !






Bourgogne : l'indice de "Bonheur intérieur brut"

France 3 Bourgogne - Le 26/04/2011

 

Une société dijonnaise souhaite faire une étude pour révéler l'indice de bonheur intérieur brut des habitants.

 

Essencia, un institut d’études dijonnais, veut évaluer l’indice de "Bonheur intérieur brut" (BIB) des Bourguignons. Une enquête qui doit permettre de mesurer leur niveau de bonheur. Une idée inspirée d'une pratique née au Bouthan dans les années 70.

 

Ce petit pays, situé entre la Chine et l'Inde en Himalaya, utilise cet indice de "Bonheur intérieur brut" sur sa population.

Cette étude un peu particulière commencera le 2 mai 2011 et sera réalisée par téléphone auprès d'un échantillon représentatif de 1500 personnes. Les réusltats pourraient être connus à la fin du mois.

Pascal Gautheron, patron de l'institut, qui préside aussi le Medef de Côte-d’Or, explique l'origine du projet: « Il y a deux ans, j’assistais à l’université d’été du Medef lorsque j’ai entendu le moine bouddhiste Matthieu Ricard évoquer ce qui avait été fait au Bouthan. C’est là que l’idée a germé. Au sein de ma société, nous avons “planché” pendant un an et demi, en nous inspirant de différents exemples… » Le Dijonnais a également pris exemple sur des études faites à Londres ou à Tokyo.

 

L'enquête pourrait également être utilisée comme outils de développement marketing. Deux études devraient être effectuées tous les ans.

 

Voir la vidéo